La bataille politico-diplomatique pour l’indépendance de l’Algérie, de Mohand-Tahar Zeggagh : De Bandung à l’ONU, un parcours méritoire

Né en 1938, l’auteur a été le plus jeune détenu politique en France de 1957 à 1962 d’où son surnom « Bambino ». Après l’indépendance, il occupe le poste de conseiller au bureau politique du FLN de 1963 à 1965 sous la direction de Hadj Benalla et Mourad El Amoudi, ainsi que président du Mouloudia Club d’Alger durant la même période. Il est également diplômé de l’institut des sciences sociales de Moscou, en 1972, et titulaire d’un doctorat de sociologie à la Sorbonne en 1977. Ayant fait partie d’une délégation officielle en Chine en 1964, l’auteur a connu et côtoyé les grands noms de la diplomatie algérienne et y consacre tout un chapitre avec une cinquantaine de biographies.

Lire la suite de l’article sur : elmoudjahid.dz